Extra Pieces (EP) [2015]

by TIS

supported by
/
  • Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

     €1 EUR  or more

     

1.

about

Pièces supplémentaires

Tour de France musical

credits

released 28 February 2015

Cover par DJE185
Enregistré et mixé chez Tum'Soul Prod

tags

license

all rights reserved

feeds

feeds for this album, this artist
Track Name: Lassitude (Paris) [Prod Lex Blends]
De nos jours, la vie est ainsi, speed, stressante et insipide, rapidement, faut qu’ t’assimiles, avant d’être un vieillard sénile, le temps passe et file, il te prend dans ses filets, si les mailles sont fines, pas facile pour autant d’ se délivrer, on se croise en ville sans dériver, on s’ croirait dans un film décérébré de série b, tous acteurs anonymes, tous à nous miner pour des milliers d’ choses anodines, tous à nominer la monnaie principal mobile, de nos faits et gestes inutiles, ça court dans tous les sens dans les rues, et j’ recense que des convers inaudibles, j’ vous traduit ma pensée de manière synoptique, malgré l’époque, la tranquillité est ma seule optique, j’ suis cool, calme, posé, smooth comme l’est Sausé, ouvre un exposé sur mon attitude soul, j’ suis cool, calme, posé, ouf, on me laisse creuser, trouve un thème imposé par mon Paris Sud blues

Je vis par ici, Paris Sud, paresse et fly attitude ne sont pas l'habitude, nous, on a le bitume, la vie rude, pas du tout le smile, l'inquiétude, l'infarctus gagne et tue (x2).

Ici, c'est Paris, décidément, c'est pareil du sud au nord, c'est pourri, déçu des bords de la Seine, ambiance d'un désert aride, si tu te portes à merveille, prends les transports des lundi, ça tuera le reste de ta semaine, ceci dit, j'arrive à quand même bien rester zen, dans la ville, je navigue, la musique allège mes peines, c'est facile, impassible, je suis pratiquement resté le même, quand la région parisienne vous assassine, ou essaie d'être acide, avec son gris anthracite et ses effets dissuasifs aux loisirs, à l'oisiveté nécessaires, mais pensif, je m'émancipe totalement de cet atmosphère, du moins j'essaye de le faire, c'est compréhensible, mon RER est sensible, et mon train de vie à des horaires extensibles, mais je reste fort et fier tant qu'on me laisse tranquille, pas d'univers mercantile, j'écris mes vers pour tous les frères et frangines qui restent cool depuis les verres de cantines infantiles, mais vivent...

Je vis par ici, Paris Sud, paresse et fly attitude ne sont pas l'habitude, nous, on a le bitume, la vie rude, pas du tout le smile, l'inquiétude, l'infarctus gagne et tue (x2).