Cause perdue [Prod Dysflow]

from by TIS

/

about

Extrait de la compilation "All Star sans holster"

lyrics

All star sans holster, et superstar sans poster, j'avance avec des fous et danse avec les loups comme Costner, balance les flows, les gros 16, cadence les mots, les conserve dans un frigo, comme un verre d'eau des qu'on se lève, ça rafraîchit les grosses lèvres, l'un des gosses de Gotham City qu'on observe, arrive avec des concepts et des doses prêtes, que de proses nettes, représenter cette cause perdue qu'est l'art de rue, c'est chose faite, dans la tenue, de la casquette aux chaussettes, dans vos cercles, comme dans celui de mes proches, y a que des Gavroche et des Cosette, qui n'ont rien dans les poches, mais qu'ont le Macintosh ou Windows 8, y a quelque chose qui cloche mec, comme voir des quasi moches à sales bidoches qui se prennent pour des fées clochettes, sans anicroches, mon rap ricoche dans vos têtes, donc y aura pas de cinoche, mon avis tranche vos pommettes, opinion fŕanche et honnête, car il faut l'être, j'ai pas la planche à billet pour m'habiller comme chez Colette, baggy, Jersey NBA Nike au pied, la c'est correct, ou ja konnet.
All star sans holster, et superstar, y a plus d'espoir pour vos snares, vos kicks et basses, tout ce qui dépasse et osent faire du bruit dans mon atmosphère, j'envoie des strikes au mic et gros spares, du tac au tac, réponse claire, pas de cacolac, de gatorade ou de fausses bières dans tous les anoraks des gosses fiers, mais de quoi mettre des claques aux wacks, qui vont se taire, donc pas de phase au lance pierre, passant du jazz au rap, au gospel, ma culture Black est tout sauf froide et austère, mais pas de fag en rose clair, ni de balade dans mon Madison Square, ta santiag ou ton Harley Davidson se perd, comme tes gothiques et sorcières, tueur comme Morgan Harrison père, je me démarque et je marque comme Olly Sosljkaer, et voilà ce que j'additionne frère!! Encore un but, sans putes et gangsters, sans brutes incultes et transfert de butin pur en temps de guerre, ça devient plutôt rude, on manque d'air, on bute mais continue la lutte contre Belzébuth et l'enfer

credits

from L'homme contre le monstre [2016], released October 31, 2016

tags

license

all rights reserved